Des toitures respectueuses de l’environnement

La toiture a plusieurs fonctions : elle abrite, elle décore et elle isole. Actuellement, plusieurs matières sont utilisées pour couvrir la toiture d’une maison. Mais, il y a ceux qui sont plus respectueux de l’environnement.

Le toit végétal

C’est le modèle de toiture le plus écologique. Le principe est simple : le toit est en béton et est recouvert d’une plantation qui se compose de plantes, de tissu filtrant et d’une membrane imperdable. Pour éviter les fuites d’eau dans la maison, le toit est doté d’un système d’étanchéité et d’évacuation d’eau. Par contre, ces renforcements augmentent le coût de revient de la toiture. La toiture végétalisée offre, en revanche, de nombreux avantages comme une excellente isolation thermique et phonique, une régularisation efficace des eaux de pluie et une forte accessibilité à la toiture

Le toit en bois

Le bois est une matière à la fois légère, durable et écologique. La toiture en bois est constituée de tuiles en bois imputrescibles. Celles-ci sont confectionnées pour résister à de grandes variations de température et à l’humidité. Le toit en bois est peu sensible aux vents. Côté esthétique, il permet de réaliser une toiture originale, voire même personnalisée. Le seul bémol avec ce type de toiture est qu’il est très sensible à l’incendie. De plus, il demande l’application de teinture une fois tous les 5 à 15 ans selon de type de fini.

Le toit en métal

Il est très fréquent dans les maisons BBC. Le toit en métal peut être en acier peint ou galvanisé. Il a l’avantage d’être 100% recyclable en fin de vie. De plus, il affiche un excellent rapport qualité prix et ne requiert aucun entretien. La durée de vie d’une toiture en métal est de 50 ans. Son seul inconvénient reste le niveau de confort. En effet, en période de pluie et de grêle, la toiture en métal peut être bruyante.

 

Le toit en membrane élastomère

Constitué de deux couches, le toit en membrane élastomère affiche une forte résistance. Ainsi, il est idéal pour les toitures accessibles. De plus, l’asphalte est recyclé. Par contre, avec de type de toiture, les risques d’incendie particulièrement durant l’installation sont élevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *