Acheter un bien immobilier pour le revendre

Il s’agit ici d’acheter un bien immobilier, de procéder à des travaux de rénovation et de conclure par sa revente afin de faire un profit. La démarche est risquée, chronophage et épuisante, alors que le bénéfice enregistré n’est pas forcément à la hauteur des espérances et surtout des efforts déployés. Pour éviter cette déception, calculez le rendement probable de l’opération (profit).

Évaluer les coûts d’achat et de rénovation

Le coût d’achat du bien immobilier regroupe le prix du bien ainsi que les frais de notaire et toutes les autres dépenses induites par l’achat. À ce coût d’achat s’ajoutent les coûts de rénovation composés des frais à payer pour améliorer l’édifice et les frais relatifs aux réparations.

Les améliorations augmentent à la fois la durée de vie du bien et sa valeur. Ces dépenses sont déductibles du montant de l’impôt frappant le profit brut réalisé (gain en capital) sur la revente. Les réparations permettent une meilleure conservation du bien. Elles ne modifient donc pas la valeur de l’immeuble ni sa durée de vie.

Il y a enfin les charges fixes : dépenses journalières, mensualités à payer à la banque si le financement de l’achat s’est fait via un crédit immobilier, factures mensuelles et taxes annuelles. En intégrant tous ces coûts dans la comptabilité d’une entreprise appartenant au propriétaire – investisseur, ce dernier profitera d’une réduction d’impôt.

Évaluer les coûts liés à la revente et le profit

La vente engendre également des coûts qui limiteront le profit réalisé appelé gain en capital. Ce dernier est obtenu en soustrayant du prix de vente, les éléments suivants : montant des dépenses générées par la revente, le prix d’achat intégrant les différents frais relatifs à l’acquisition, le coût de l’ensemble des travaux de rénovation.

Pour avoir le bénéfice net, il suffit d’appliquer au montant du gain en capital 50 % du taux de l’impôt sur le revenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *